3 questions de Roger concernant le départ de Marie Do

Origine : Roger

Proposition :                         1 - Pour le départ de Marie-Do, 2 solutions existent :

            - soit la démission pure et simple, mais sans indemnité et sans droit au chômage ;

            - soit la « rupture  conventionnelle » de licenciement (accord des 2 parties), qui impose pour l’ABE, de payer une prime de licenciement de 1750 € et permet à Marie-Do  d’avoir droit au chômage et aux formations. Seriez-vous d’accord pour cette 2ème solution.

 

                       2 - Pour la comptabilité (cotisation, vente, dépenses …), la saisie quotidienne par Marie-Do, lui prend en moyenne le quart de son temps (le reste concerne l’administration (entrée des adhérents, courrier, téléphone, AG, stage …).

            Cette saisie pourrait être faite par l’expert-comptable, pour alléger le travail de la future secrétaire (salariée ou bénévole). Le coût de ce travail serait de 255 € par mois, soit 111 € de plus que le coût mensuel actuel de vérification des comptes qui se fait chaque année en vue du bilan présenté à l’AG (ci-joint le devis de Monsieur Picouleau). Seriez-vous d’accord pour confier ce travail à notre Expert-Comptable ?

 

                       3 - Le stock (livres et revues), actuellement énorme, prend beaucoup de place chez Marie-Do et à mon domicile. Mr Picouleau conseille de réduire le stock, en détruisant les livres de Vie et Action invendables (ou très peu vendus) et en numérisant les anciens Sources Vitales, dans la continuité du travail engagé par Brigitte et Dominique. Seriez-vous d’accord pour cette réduction du stock ?

 Question n°1

            Démission de Marie-Do avec rupture conventionnelle de licenciement (et obligation pour l’ABE de verser une prime de 1750 €) :

 

Question n°2

            Saisie de la comptabilité (recettes et dépenses) par l’expert-comptable, pour un coût TTC de 255 € par mois (soit 111 € de plus que le coût actuel, mais qui permet un gain de temps de 25 %.environ) :

 

Question n°3

            Réduction du stock (par destruction de certains livres invendables et numérisation des anciens Sources Vitales) :

 

rupture conventionnelle oui  non
Annie  
Brigitte X  
Christiane  X  
Dominique  
Jean    
Jean-Christophe    
Michel  
Roger  
Soraya  
Total    
devis expert comptable OK NOK
Annie   X (voir commentaire) 
Brigitte   X au vue de la réponse d'Annie 
Christiane   à voir 
Dominique    a voir
Jean    
Jean-Christophe    
Michel  
Roger  
Soraya  
Total    
réduction stock oui  non
Annie  
Brigitte "cadeau" en remplacement revue septembre  
Christiane idem + cadeau stagiaire   
Dominique  
Jean    
Jean-Christophe    
Michel  
Roger  X  
Soraya

X

peut en stocker et en donner 

 
Total    

Écrire commentaire

Commentaires : 5
  • #1

    Brigitte (mercredi, 02 août 2017 14:34)

    Question 2 :
    Je ne sais pas encore y répondre
    il me semble que la réponse est liée à une décision globale concernant la reconduction du poste de secrétaire et dans quelles conditions. J'aimerais avoir le point de vue d'Annie en tant que trésorière.
    Question 3 :
    Bien sûr il faut une réduction du stock, mais plutôt que de détruire, proposer d'envoyer une ancienne revue en remplacement d'une nouvelle. Afin de diminuer en même temps le coût de futures impressions.
    Cela passe donc par une autre vision de l'abonnement actuel (remplacer progressivement par courrier internet)
    Ok pour la numérisation.

  • #2

    Annie (jeudi, 03 août 2017)

    Question 1: je suis pour la solution numéro 2: il faut licencier Marie Do pour quelle perçoive son indemnité. Elle a travaillé au delà du raisonnable pour cette association et il est légitime qu'elle ne parte pas les mains vides et surtout qu'elle puisse percevoir le chômage en attendant de rebondir.
    Question 2: la saisie des pièces comptables par l'équipe de Monsieur Picouleau n'enlèvera pas le travail d'enregistrement des adhérents, des cheques et autres travaux de saisie. Et si j'ai bien compris il faudra scanner les pièces comptables pour lui envoyer. Gros travail supplémentaire. Qui le fera? Aujourd'hui il fait un bilan par an, demain il fera un bilan par trimestre. Est-ce qu'une bonne secrétaire ne pourrait pas faire le même travail que Mariedo. Tant qu'on aura pas pris de décision pour l'embauche ou non de quelqu'un, on ne pourra rien décider.
    Question numéro 3: bien sûr il faut faire du tri et éliminer ce qui ne se vend plus. Mais envoyer des anciennes revues coûterait de l'argent inutilement. Acceptons de supprimer tout ce qui ne sert à rien serait une bonne chose.

  • #3

    Brigitte (vendredi, 04 août 2017 07:17)

    Question 3 :
    Annie, l'envoi d'anciennes revues en "cadeau" peut se faire en remplacement de la revue de septembre, envoyée avec le HS. Ce qui permet de diminuer les dépenses, en supprimant une revue. Cela avait été décidé par le CA en 2012 mais jamais appliqué.

  • #4

    CHRISTIANE (vendredi, 04 août 2017 17:19)

    QUESTION 1 MarieDo a largement merité son indemnité de depart ! et si percevoir le chomage peut l aider pour démarrer une "nouvelle vie" alors sans aucune hesitation c est OUI pour" la rupture conventionnelle". QUESTION 2 difficile de repondre pour l instant ...A VOIR QUESTION 3 Bien sur il faut alleger tout ce stock ,mais ne peut on pas envisager d offrir des livres ou revues anciennes aux participants des stages de santé naturelle ? L idee de Brigitte de remplacer la revue de septembre par une que nous avons en stock me parait une des solution.

  • #5

    Roger (samedi, 05 août 2017 07:21)

    Merci d'avoir répondu aux questions.
    Q1. Je connais le magnifique travail que Marie-Do a réalisé au cours des 5 années passées au secrétariat et je vote donc pour la solution n°2, car elle mérite toute notre reconnaissance.
    Q2. J'ai récemment demandé à Marie-do, de comprendre le fonctionnement du logicien qu'elle utilise pour son travail. Elle enregistre tout sur ce logiciel (adhésion, fichier, cotisation, ventes ...). La compta par trimestre va de toute façon prendre du temps, pour envoyer les informations à l'expert et le temps gagné sera insignifiant. Je vote donc NON pour cette solution et nous devons savoir qui fera le travail (secrétaire ou bénévole).
    Q3. Le stock des invendus et des invendables, concerne seulement 5 livres de Passebecq, dont nous possédons plus de 1000 exemplaires chacun et que nous "offrons" déjà avec quelques Hors-Série, au cours des stages et des conférences que je fais. Il ne s'agit pas des Sources Vitales, dont les anciens numéros sont également offerts à raison de 2 exemplaires par stagiaire. La réduction du stock concerne seulement quelques titres qui ne servent à rien, en dehors de prendre de la place. Pour la proposition de Brigitte d'offrir un "invendable" à la place du HS de septembre, cela ne pourrait être envisagé que si cette proposition était annoncé lors de l'adhésion. Personnellement je ne pense pas que cela soit souhaitable. Je vote donc OUI à la question posée : réduction du gros stock des invendables.

revue sources vitales n°101